Accueil Monde États-Unis

Mike Pompeo demande à Lavrov des «mesures concrètes» contre les «ingérences» russes

Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA, a récemment déclaré devant le Congrès américain que les États-Unis devaient contrer ces ingérences

Temps de lecture: 2 min

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a demandé mercredi à son homologue russe Sergueï Lavrov des « mesures concrètes » pour rassurer les États-Unis notamment au sujet des « ingérences » de la Russie dans les élections américaines.

Signe du gel entre les deux grandes puissances, il s’agit du premier appel téléphonique entre les deux ministres depuis l’entrée en fonction, il y a plus d’un mois, du nouveau secrétaire d’État américain.

Selon le département d’État américain, Mike Pompeo a assuré à Sergueï Lavrov que les États-Unis voulaient « une meilleure relation avec la Russie ». Mais « pour y parvenir, la Russie doit prouver qu’elle est prête à prendre des mesures concrètes concernant nos sujets de préoccupation, y compris les ingérences dans les affaires intérieures américaines », a précisé le ministère américain des Affaires étrangères dans un communiqué.

Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA, a clairement dit récemment devant le Congrès américain que les États-Unis devaient contrer ces ingérences, qui, selon le renseignement américain, ont émaillé la présidentielle de 2016 remportée par Donald Trump et risquent de se répéter lors des législatives de mi-mandat à l’automne.

« Surmonter les désaccords existants »

Le chef de la diplomatie américaine s’est montré ferme à l’égard de Moscou, alors que l’enquête fédérale sur ces ingérences et sur des soupçons de collusion entre le Kremlin de Vladimir Poutine et l’équipe du candidat Trump a empêché jusqu’ici toute tentative de rapprochement entre les deux pays rivaux. Le président américain, qui avait fait campagne pour un tel rapprochement, est réticent à reconnaître une ingérence russe en sa faveur et nie avec force toute collusion.

Dans un communiqué, la diplomatie russe assure de son côté que les deux ministres « se sont mis d’accord sur la nécessité de travailler en vue de (…) surmonter les désaccords existants », « dans l’intérêt d’une normalisation de l’ambiance autour de la coopération russo-américaine ».

Dans cet appel qui a eu lieu, selon Moscou, à l’initiative de Washington, Sergueï Lavrov et Mike Pompeo ont aussi évoqué les conflits en Ukraine et en Syrie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une