Accueil Société

Mort de Mawda: le policier qui a tiré ignorait que des migrants étaient à bord

Dans un courrier adressé au « Soir », l’avocat du policier auteur du tir qui a tué Mawda livre sa version des faits. Manquant d’informations, il affirme n’avoir su qu’après que la camionnette transportait des personnes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pour un policier, se prononcer sur une instruction en cours, qui le concerne, est pour le moins inhabituel. Mais les circonstances n’ont pas grand-chose de normales. Dans un communiqué adressé à notre rédaction, l’avocat de « V. », l’auteur du tir mortel qui a touché la petite Mawda en pleine tête, donne sa version des événements et témoigne de ses regrets. La politisation et, surtout, les propos de Bart De Wever pointant la responsabilité des parents ont fini de le convaincre de parler : « Il refuse d’être associé à des propos pareils », assure Laurent Kennes en marge de sa lettre. L’homme, décrit comme effondré, hanté par son geste – « il ne dort plus, ne mange plus » – essaie ainsi de corriger l’image du policier à la gâchette facile, insensible face à des migrants déshumanisés. V. l’affirme : à aucun moment il n’a su que la camionnette transportait des personnes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 31 mai 2018, 17:25

    ah oui et avant de me faire incendier par les bisounours d'un monde parfait.... si les 2 policières liégeoises avaient vu venir cet assassin muni d'un cutter et avaient fait usage de leurs armes et bien , les mêmes bisounours seraient tous en train d'écrire que leur défense était supérieure à l'attaque et que donc elles seraient poursuivies pour usage abusif de leurs armes et seraient entendues par le comité p , mais non elles sont mortes pour nous protéger nous les honnêtes citoyens qui avons tous notre avis à donner pis que nous sommes dans un pays libre et démocratique, ce que de plus en plus de personnes au nom de ........ veulent faire disparaître

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 31 mai 2018, 17:17

    Et à la lecture de ce témoignage il est évident que la vie de ce Policier ne sera plus jamais la même , il est armé, il a appris à utiliser son arme, ne l'a jamais utilisée en 10 ans et là au vu du récit la voiture de police était à gauche de la camionnette à hauteur du conducteur le Policier par sa fenêtre vus qu'il était sur le siège de droite à viser la roue et la camionnette a refait une embardée vers la voiture de la police ce qui a provoqué un coup de volant vers la gauche de son collègue et là la physique fait remonter le bras et donc le tir est parti mais plus haut, et avant de me dire que c'est du n'importe quoi faites le test à du 90 dans votre voiture vous verrez quelle sera la réaction du passager de droite

  • Posté par Jean-Claude Morgenthal, jeudi 31 mai 2018, 13:48

    La camionnette pouvait très bien servir au transport d'armes, d'explosifs ou de drogues. Quelles auraient été les conséquences d'un arrêt de la poursuite ?....... Personne ne pouvait le savoir. Il n'a pas tiré sur des migrants, il a essayé d'arrêter la course d'un véhicule dangereux.

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 31 mai 2018, 17:11

    Tout à fait et si dans les heures suivantes on avait un attentat à la camionnette ( ce ne serait pas le premier ) ou à l'explosif ce sont les mêmes personnes qui s'en prendraient à la police pour ne pas avoir prévu l'attentat....... La camionnette roulait avec des fausses plaques et par conséquent devait être contrôlée et devient une arma quand elle donne des coups pour tenter de faire sortir la voiture de police de la route

  • Posté par Delforge - Cardon , jeudi 31 mai 2018, 12:22

    Monsieur Raurif je suis tout à fait d'accord avec vous et je constate un manque d'information du moins d'après les dire du policier réponse du comité P et le Bourgmestre d'Anvers ferai de se TAIRE.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs