Accueil

Mort de Mawda: le policier qui a tiré ignorait que des migrants étaient à bord

Le policier livre sa version des faits dans un courrier adressé au « Soir ».

Primeur - Temps de lecture: 1 min

Dans un courrier adressé au Soir par l’avocat de V., le policier auteur du tir livre sa version des faits. La politisation et, surtout, les propos de Bart De Wever pointant la responsabilité des parents, ont fini de convaincre le policier de s’exprimer : « Il refuse d’être associé à des propos pareils », assure Me Laurent Kennes en marge de sa lettre.

L’homme, décrit comme effondré, hanté par son geste – «  il ne dort plus, ne mange plus » – essaie ainsi de corriger l’image du policier à la gâchette facile, insensible face à des migrants déshumanisés.

À lire aussi Le policier, mal-aimé et glorifié...

V. l’affirme : à aucun moment il n’a su que la camionnette transportait des personnes. Après les versions multicorrigées du parquet et le témoignage de la famille Shawri, le récit du policier apporte un nouvel éclairage sur ce qui s’est passé sur l’autoroute E42, dans la nuit du 16 au 17 mai.

Il explique ainsi qu’à aucun moment de la poursuite, il n’était au courant que d’autres personnes que le conducteur étaient présentes dans la camionnette. Il affirme également avoir visé une roue du véhicule.

Retrouvez le récit du policier et la carte blanche de son avocat sur Le Soir+

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par Tanghe Michel, jeudi 31 mai 2018, 13:21

    Pourquoi donc vouloir transporter des personnes dans une camionnette ou une bétaillère et pas un minibus. Il y a plus de questions à poser à ce trafiquant que de réponses à en attendre. On pourrait aussi en profiter pour légiférer et interdire l'interception d'un véhicule suspect sur l'autoroute, mais où faut-il alors l'arrêter ? Il est tellement plus facile de critiquer...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une