PHOTONEWS_10876545-126
La session d’examens débutant généralement la première semaine de janvier, les horaires auraient donc dû être communiqués depuis une dizaine de jours.
L’une des craintes des étudiants: que les épreuves en présentiel entraîne des quarantaines en cours de session, et empêche ainsi de participer aux examens suivants.
Les étudiants de plusieurs facultés déplorent le parti pris par leur université de réaliser une grande partie des examens en présentiel.
La formule kot semble avoir vécu, désormais l’étudiant privilégie le logement communautaire.
Image=d-20151217-G4U8UG_high
d-20170104-GD3XW1 2017-01-04 20_03_33
Image=d-20200320-GFKL9Q_high
d-20200814-GHEG2P 2020-08-14 13_14_21
Benoît Galand, professeur à l’UClouvain et spécialiste du harcèlement en milieu scolaire: «Ce serait bien d’avoir une étude rigoureuse pour se faire une idée de l’ampleur du phénomène et ensuite, prendre des mesures adéquates.» © DOMINIQUE DUCHESNES.
127146682_397493008268837_2400195705580288697_n
En cas d’annulation de dernière minute, il n’y a aucune garantie que les 25 crédits ECTS que représente le séjour Erasmus seront accordés à l’étudiant.
Image=d-20190826-3VQPXA_high[1]
Image=d-20201026-GJLTFT_high (2)
Photo-00046
De nombreux étudiants éprouvent des difficultés à devoir suivre leurs cours à distance, révèle une étude de la FEF.
Pour Margaux De Ré, «
beaucoup de citoyens, même les plus jeunes, ne connaissent pas les alternatives à des programmes payants comme Word ou Gmail et Outlook
».
Pierre-Yves Thienpont
«
Cet outil nous change complètement la vie
», assure le professeur Jan Govaerts en évoquant le dispositif qui lui permet de donner cours à distance.
Dès septembre 2023, 166 kots supplémentaires verront le jour dans le quartier des Bruyères.