Accueil Belgique Politique

Fusillade à Liège: «Après deux jours sans sommeil, j’ai décidé de ne pas démissionner», a déclaré Geens

La fusillade a fait trois morts.

Temps de lecture: 1 min

Deux jours après la fusillade qui a eu lieu à Liège et qui a fait trois morts, Charles Michel s’explique en séance plénière, ce jeudi.

Il a, tout d’abord, tenu à « adresser toutes (ses) pensées de soutien aux familles, aux proches, aux amis » des victimes. « Nous avons eu l'occasion de rencontrer des policiers blessés. Je veux annoncer que le gouvernement mettra tout en œuvre pour tirer les conclusions d'un tel drame et un accompagnement maximal.  »

Il a également « salué le courage impressionnant des responsables du lycée Waha » et rappelé que « le radicalisme est un défi important pour l’avenir ». Il s’est enfin engagé à « prendre toutes les initiatives pour renforcer le système démocratique » et a appelé majorité et opposition à s’allier pour prendre les réformes nécessaires après les événements de Liège.

Koen Geens, de son côté, a affirmé qu’il ne démissionnerait pas. « Après deux jours sans sommeil, j’ai décidé de ne pas faire un pas de côté ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, jeudi 31 mai 2018, 19:01

    on touche le fond là.... no ???

  • Posté par Bihin Jean-Paul, jeudi 31 mai 2018, 18:57

    On a besoin de politiciens qui tiennent le coup et qui bossent. Je pense que monsieur Geeks est un bosseur, il faut le soutenir et arrêter de tirer sur l'ambulance...

  • Posté par Taverne Henry, jeudi 31 mai 2018, 17:32

    Oui Alex, c’est la NVA qui radicalise notre démocratie, seuls les Verts et Groen restent crédibles dans leurs promesses d’une société meilleure.

  • Posté par Alex Verween, jeudi 31 mai 2018, 16:24

    Paroles, paroles... promesses, promesses, rien que des promesses, comme avec son ralliement involontaire avec la N-VA

  • Posté par Hennaux Jean, jeudi 31 mai 2018, 16:17

    Toute cette affaire me paraît pulsionnelle et inquiétante pour l'avenir de notre démocratie, cela ressemble de plus en plus à une affaire de barbouzes … à l'Ukrainienne. Espérons que nous, , citoyens belges, nous en sortions internationalement indemnes

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une