Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

La vente de bois d’exception au parc à grumes de Wellin défrise la Confédération Belge du Bois

La commune de Wellin a initié une première vente pilote de bois d’exception, sur son parc à grumes test, pour en retirer le meilleur prix. Cela déplaît au secteur qui défend les scieurs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Ce mardi, la commune de Wellin a procédé à la première vente de bois exceptionnels (30 grumes de chêne et deux d’érable), dans l’esprit des parcs à grumes mis en place par nos voisins français et que le ministre René Collin souhaiterait développer en Wallonie pour valoriser au mieux ces grumes de qualité, au profit des propriétaires. Une initiative wellinoise qui est donc pour l’instant isolée et dont le résultat est mi-figue mi-raisin, selon les dires de la bourgmestre Anne Beghin. De son côté, la Confédération Belge du Bois critique cette initiative. Le point.

C’est la première fois qu’une commune se lance dans l’aventure, comme c’est le cas depuis 25 ans en France, à Saint-Avold notamment où une délégation wallonne s’était rendue en ce début d’année pour comprendre les atouts de ce système. Voici des années, une initiative similaire avait avorté, le secteur des scieries ayant tout fait pour que cela n’ait pas lieu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs