Accueil Sports

Équipe de France: «DD» dans l’ombre de «ZZ»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En 2012, Zidane avait posé sa candidature au poste de sélectionneur des Bleus, mais Noël Graët, président la fédération française de football (FFF), lui avait préféré Didier Deschamps et un vécu autrement plus probant sur le banc (Monaco, Juventus, Marseille). Six ans plus tard, ce n’est évidemment plus un Zidane imberbe auquel la FFF aurait affaire…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs