Accueil Sports Football Diables rouges

Lieven Maesschalck déteste l’ordre établi

Ils vivent en prise directe mais dans l’ombre des stars de l’équipe nationale dont ils constituent pourtant des maillons essentiels. Avant le grand départ pour la Russie, « Le Soir » a décidé de leur dresser le portrait. Aujourd’hui : Lieven Maesschalck, le maître kiné des Diables.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

N’osez surtout pas le terme de gourou à son propos. Et encore moins devant lui. Tenter d’embarquer Lieven Maesschalck sur le chemin de l’ésotérisme en pensant flatter sa curiosité scientifique et son irrépressible envie d’emprunter les chemins de traverse de la connaissance, équivaut à s’exposer à un sourire de compassion parfaitement désarçonnant. « Vous allez beaucoup trop loin ; plus loin que moi, en tout cas, glisse d’emblée Lieven Maeschalk. Je suis simplement un kiné qui a créé sa propre entreprise employant 22 personnes. Pas un kiné sportif, au sens premier du terme, mais bien un kiné rééducateur. Et certainement pas un sorcier des temps modernes comme je l’ai déjà entendu. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs