Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Roland-Garros: une fichue pluie française pour Goffin

À qui va profiter l’interruption de ce 3e tour « affiche » entre Goffin et Monfils ? Sans être chauvin, la réponse est assez simple, à partir du moment où le nº1 belge avait pris la main sur le match, malgré la perte d’un très bon premier set, au tie-break. Surtout, Monfils n’avait pas menti lorsqu’il avait dit qu’il était malade. Il aura une nuit et une bonne matinée (la rencontre ne reprendra pas avant 14h, ce samedi) pour recharger des batteries qui semblaient plates, ce vendredi…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Tout semblait tourner à l’avantage de David Goffin lors de cette 6e journée grise à Paris. Dans sa partie directe de tableau Carreno-Busta (10e mondial) venait de se faire surprendre par l’étonnant Cecchinato, et même un peu plus loin (possible adversaire en quart), Dimitrov, sa bête noire, confirmait que ce n’était pas le grand amour entre lui et Roland-Garros. Ceci, pendant que Zverev (une balle de match sauvée) et Djokovic (3h48 de combat contre Bautista-Agut) se faisaient durement secouer…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs