Accueil Sports Tennis

Roland-Garros: ce Goffin est un guerrier

4 balles de match sauvées et une bagarre remportée contre un Monfils et un public français « limite ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

6-7, 6-3, 4-6, 7-5, 6-3 en 1h58, le vendredi, et 2h, le samedi : David Goffin a remporté ce qu’il a appelé lui-même « un match référence » face à un Gaël Monfils, tantôt admiré pour son tennis génial et explosif, tantôt détesté pour ses attitudes et son laxisme, même s’il était bien malade toute cette semaine. « Mais quand je suis à Roland-Garros, j’ai la faculté de me donner à 100 % », reconnaissait-il pour ne rien enlever au succès de son pote Goffin.

Mais, amis ou pas, les deux joueurs se sont livrés un terrible combat, allant même jusqu’à s’expliquer au filet, mais « cordialement » pour un warning attribué logiquement par l’arbitre à un Parisien qui prenait de plus en plus de temps au moment de servir. Car si, vendredi, le match avait déjà été passionnant, jusqu’à l’interruption pluvieuse (à 6-7, 6-3, 3-2, break Goffin), ce samedi, la rencontre a pris une tout autre dimension, nettement plus psychologique et mentale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Docteur Delleuze Jean-marie , dimanche 3 juin 2018, 11:08

    Comme d'habitude, public français plutôt parisien au nombrilisme exécrable contre un Goffin jusqu'au-boutisme, donnant une leçon d'humilité à la fois à son adversaire et à ses fans.

  • Posté par Camal André, dimanche 3 juin 2018, 8:58

    Comble du pléonasme: un Français moyen.

  • Posté par Michel Jean-marie, dimanche 3 juin 2018, 7:11

    Déjà un très beau parcours de David jusqu'ici. On croise les doigts pour que ça continue :-)

  • Posté par Université De Mons , samedi 2 juin 2018, 23:07

    Et Chauvin, c'est bien du français ? Sans aucun doute ... C.Q.F.D. ce samedi après-midi. Public anti-sportif. Et quand Goffin hérite systématiquement du cour Lenglen , je ne crois pas que ce soit le résultat d'un tirage au sort. Quand un "petit" belge se permet de jouer pour batter éventuellement un français ,cela derange ces petits esprits. Ils n'ont visiblement pas retenu les leçons de l' Histoire.

  • Posté par Van Strijthem Michel , samedi 2 juin 2018, 21:44

    "se sont livrés un match" : "se" est COI et "match" COD; donc: aucun accord à faire. "warning" à remplacer par "avertissement" (C'est un professeur d'anglais qui vous écrit)

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs