Accueil Économie

GSK vaccins restructure pour la première fois

170 postes de cadres seront supprimés dans les deux ans. Les licenciements secs devraient pouvoir être évités.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est le genre d’annonce auquel les travailleurs de GSK Vaccines (Wavre, Rixensart, Gembloux) n’ont pas été habitués. Leurs représentants ont été convoqués ce mercredi matin en conseil d’entreprise extraordinaire pour apprendre que 170 postes de cadres allaient être supprimés. Une première pour une entreprise pharmaceutique qui a surtout fait parler d’elle ces dernières années pour son expansion extraordinaire et les centaines de personnes engagées chaque année.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs