Accueil Sports Coupe du monde

Gareth Southgate, au secours de Sterling, va protéger ses joueurs en vue la Coupe du monde

Le sélectionneur de l’Angleterre Gareth Southgate a soutenu publiquement Raheem Sterling après une semaine tumultueuse pour l’attaquant de Manchester City. Un rôle protecteur qu’il entend tenir avant la Coupe du Monde en Russie.

Temps de lecture: 3 min

Gareth Southgate a surpris en titularisant Raheem Sterling face au Nigeria (2-1), en match de préparation samedi à Wembley. Il avait d’abord envisagé de le laisser sur le banc à titre de punition après avoir rejoint en retard au camp d’entraînement anglais le mois dernier.

Mais après l’acharnement médiatique dont Sterling a été l’objet la semaine dernière en raison du tatouage d’une arme à feu sur son mollet, Southgate a décidé de le soutenir publiquement.

« Je devais décider si je devais le faire jouer après être arrivé en retard, » a-t-il dit après le match au stade de Wembley. « Mais en fait, ce ne fut plus une décision après qu’il a commencé à être sous le feu des projecteurs. La chose la plus importante que je vais faire dans les six prochaines semaines, c’est de protéger les joueurs. »

Ce fut une journée mitigée pour Sterling, qui a eu deux réelles occasions de marquer en première mi-temps, mais a été averti pour un plongeon théâtral après la pause.

Sterling, qui a été remplacé par Marcus Rashford à la 73e minute, a dit qu’il savait qu’il avait quelque chose à prouver à son manager après son retard.

« Il est honnête », a déclaré le joueur à propos du coach sur ITV. « Il vous dit ce qu’il pense exactement. Si j’avais été écarté, je ne me serais pas plaint. Je devais être là à 11 heures. Le vol a été retardé et j’étais un peu en retard le matin. Je comprends parfaitement sa position. Je dois lui montrer exactement ce dont je suis capable. »

Kane : capitaine et buteur

L’Angleterre a dominé les 45 premières minutes et menait 2-0 grâce à des buts de Gary Cahill et Harry Kane à la pause. Une condition encore à peaufiner a aidé le Nigeria à revenir dans le match par l’intermédiaire du but d’Alex Iwobi au début de la deuxième mi-temps, mais les Anglais se sont adaptés et ont résisté.

« La première mi-temps, nous nous sommes sentis à l’aise, nous avons fait circuler le ballon rapidement et avons dominé mais il nous a manqué un peu de concentration au début de la deuxième mi-temps », a reconnu Cahill, de retour dans l’équipe d’Angleterre pour la première fois depuis octobre.

Kane a fêté sa nomination au poste de capitaine pour la Coupe du monde en marquant un but. Même s’il a bénéficié d’un peu de chance, il s’agissait de sa 8e réalisation lors des sept dernières rencontres internationales avec l’Angleterre.

« Je me sens à mon meilleur niveau, je me sens vraiment bien », a-t-il dit. « Être sur la feuille de score est toujours agréable pour un attaquant. »

L’Angleterre affrontera le Costa Rica, jeudi, pour son dernier match avant de se rendre en Russie, où elle débutera la compétition contre la Tunisie, le 18 juin à Volgograd, dans le groupe G. Le Panama (24 juin) et la Belgique (28 juin) seront ses deux autres adversaires dans cette phase de groupe.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb