Accueil Monde Union européenne

Lettre d’Europe: L’Europe au miroir de ses djihadistes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le retour de la violence religieuse en Europe est un traumatisme pour nos sociétés sécularisées. Si les victimes du djihadisme sur le Vieux Continent représentent moins de 2 % des quelque 170.000 morts liées au terrorisme islamiste, cette menace s’est installée dans les têtes. L’attentat de Liège aux possibles motifs islamistes vient le rappeler : c’est une « urgence qui dure » pour les forces de l’ordre et l’armée. Et une préoccupation majeure des gouvernements. À l’heure des premières remises en liberté de combattants de Daesh condamnés par la justice, du retour des déçus du salafisme conquérant, la réponse des Etats, qu’elle soit policière, judiciaire ou militaire ne suffit plus. Tandis que les tentatives de déradicalisation et la lutte contre la radicalité n’ont pas encore démontré leur efficacité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs