Accueil Société Régions Hainaut

Le nouveau barrage de Kain est opérationnel

Creusé en site propre pour un budget de 14 millions d’euros, le nouveau barrage de Kain (Tournai) a été inauguré ce mardi. Il s’inscrit dans le projet européen « Seine-Escaut Est » comprenant le passage du haut-Escaut et de la dorsale wallonne au gabarit de navigation de 2.000 tonnes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Carlo Di Antonio (cdH), ministre wallon des Travaux publics et de la Mobilité, et Yvon Loyaerts, directeur général de la direction générale de la mobilité et des voies hydrauliques, ont inauguré mardi matin le nouveau barrage de Kain, un outil essentiel pour le trafic fluvial en Wallonie.

Les travaux ont consisté en la réalisation d’un nouveau barrage d’une chute d’1,65m, comportant deux pertuis de 12 mètres de large, équipés de vannes à clapets. Celles-ci peuvent être inclinées selon le débit de l’Escaut. Avec ces vannes, les risques d’inondation dus au mauvais fonctionnement du barrage seront considérablement diminués.

« Plus de 40 millions de tonnes de marchandises sont transportées par bateau chaque année sur les 450 kilomètres de voies d’eau navigables en Wallonie. Cela représente deux millions de camions. Investir dans les voies hydrauliques afin d’accroître leur attractivité constitue un enjeu majeur et stratégique pour notre région », a indiqué le ministre Di Antonio.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs