Accueil Opinions Cartes blanches

Le foot, ad nauseam

Auteur, entre autres, de « Je hais le foot » (Lormont, Au Bord de l’Eau, 2015), Claude Javeau ne communie pas à la « grand-messe » du ballon rond qu’est la Coupe du monde. Il dénonce tous les excès qu’elle entraîne. Mais il tient aussi à faire la distinction entre l’événement planétaire, résolument commercial et aux relents nationalistes, et le sport en lui-même.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dans un pays pas très grand, membre fondateur de l’Europe des marchés en 1957, sévit pour la seconde fois en moins d’un lustre une étrange maladie aux relents nationalistes. Il y a pourtant belle lurette que ce pays n’est plus à vrai dire une nation, au sens que Renan donnait à ce terme. Ces relents, il les doit à une idole toute ronde, pas très grosse, un ballon de foot. Courant après lui sur du gazon frais, un nombre restreint de joueurs composant l’équipe dite nationale, sont censés remporter un assez vilain trophée en participant à la Coupe du monde, laquelle se tient cette année dans un pays connu pour son respect des normes démocratiques, la Russie. Et cela, pas de manière gracieuse, cela va sans dire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par De Clerck Patrick, samedi 23 juin 2018, 16:26

    Très juste contribution de Claude Javeau.

  • Posté par Tamo Tamo, mercredi 6 juin 2018, 22:01

    Un article ad nauseam. Le supporter de foot serait un con nationaliste. Le footballeur un demeuré expatrié surpayė. Le football ne serait qu'un business fait de corruption et magouille et la Russie à lire entre les lignes une dictature. M. Javau, le supporter est il responsable du manque de nationalisme dans notre pays ? Le joueur de foot est il responsable du salaire qui lui est accordé ? Le supporter de foot et le le joueur professionnel sont ils responsables du régime démocratique russe ? Arrêtez de critiquer des gens (les supporters et les joueurs) qui doivent se mouvoir dans une société qu'ils n'ont pas faconnėe et choisie. Si celle ci engendre les dérives que vous dénoncez, il vous appartient alors de les combattre eu égard à votre statut. S'attaquer aux seuls supporters et footballeurs en faisant l'impasse sur la critique du système qui a généré les dérives que vous condamner (soit le système néo libéral ) est un peu facile et nauséeux .

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs