Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

Abdel et la comtesse Au cœur des clichés

D’Isabelle Doval, avec Charlotte De Turckheim, Amir El Kacem, Margaux Chatelier, 95 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

D’un côté, une comtesse vivant dans son joli château. De l’autre, un banlieusard (qui s’appelle forcément Abdel) vivant de trafic d’art. Dès les premières minutes, on comprend qu’Abdel et la comtesse est le genre de film qui colle bien aux clichés habituels opposant riches et pauvres. Aristos et gens « normaux ».

Soit l’histoire de la comtesse de Montarbie d’Haust (Charlotte De Turckheim) qui, à la mort de son mari, doit transmettre ses titre de noblesse et domaine à un homme de la famille, comme le veut la tradition aristocratique poussiéreuse. Elle a cependant du mal à se résoudre à transmettre le domaine à Gonzague, un neveu arrogant et cupide, plutôt qu’à sa fille. Arrive alors Abdel, un jeune de cité débrouillard et astucieux… L’idée ? Que ces deux personnalités opposées s’aident mutuellement…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs