Accueil Monde Union européenne

Migration: les propos de Francken n’engagent pas le gouvernement belge

Theo Francken a déclenché la polémique. Il juge l’interprétation de l’article 3 de la Convention européenne des Droits de l’homme trop « large ». Le gouvernement tempère et rappelle que le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration devra rendre des comptes en conseil des ministres.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Une fois de plus, le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, a surpris dans les rangs gouvernementaux, avec son appel à « contourner l’article 3 » de la Convention européenne des droits de l’homme. Est-ce la position officielle de la Belgique ? Une nuance d’abord, dans les rangs gouvernementaux. On insiste sur le fait que le secrétaire d’Etat n’a pas demandé que l’on enfreigne les conventions internationales, mais leur interprétation par la Cour européenne des Droits de l’homme. Selon Theo Francken, celle-ci a considéré l’article 3 comme interdisant les refoulements.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Renaud Menten, mercredi 6 juin 2018, 17:25

    ..."Migration: les propos de Francken n’engagent pas le gouvernement belge"... J'avoue ne pas comprendre ce titre. Quelque chose m'échappe...

  • Posté par Björn Deckers, mercredi 6 juin 2018, 12:47

    @Serge Vandeput, aujourd'hui et selon les sondages, la politique du gouvernement fédéral est très nettement minoritaire en Wallonie!

  • Posté par Didier Marc, mercredi 6 juin 2018, 7:31

    double discours de la Nva , comme d'habitude : migrant en situation illégale : il faut faire respecter l'état de droit !! absolument ! quitte à les abattre. Respect des conventions internationales et des décisions de justices : on dois trouver comment contourner cela pour ne pas le respecter (voire aussi le non respect de décisions belges ...)

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mercredi 6 juin 2018, 1:41

    L'objectif principal de M. Francken : engranger des voix. Et il y réussit d'autant mieux que ses propos sont largement répercutés, lui enlevant le souci de financer tracts, affiches, campagne électorale...

  • Posté par Serge Vandeput, mercredi 6 juin 2018, 8:52

    Francken devient l'homme politique le plus populaire chez tous les Belges.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs