Accueil Belgique Politique

Les Missions pour l’emploi sont recadrées

En Wallonie, onze Missions régionales pour l’emploi travaillent avec des demandeurs d’emploi en grande difficulté. Le ministre Jeholet estime que l’articulation avec le Forem est déficiente. Il serre la vis : 75 % du public des Mire devra être envoyé par l’organisme public. On en était à 10 % l’an dernier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Les réformes envisagées par Pierre-Yves Jeholet (MR) n’en finissent pas de susciter réactions et critiques. Le 19 juin à Namur, les 300 travailleurs des onze Missions régionales pour l’emploi (Mire) manifesteront leur colère : « Les nouvelles exigences du ministre de l’Emploi inquiètent au plus haut point le personnel et les demandeurs d’emploi eux-mêmes », viennent d’écrire le Setca et la CNE à tous les parlementaires wallons. Le front commun syndical sera à nouveau dans les rues le 25 juin pour élargir le propos à la réforme des aides à l’emploi symbolisée par les célèbres « points APE ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs