Accueil Médias

Luc Maton remercié par Télésambre

Selon le directeur général de la télévision locale, « il n’était plus possible de poursuivre son développement en toute sérénité ». Cette décision n’aurait aucun lien direct avec les plaintes pour propos sexistes le concernant.

Temps de lecture: 2 min

D emain, il y aura encore quelques orages, mais toujours des températures très chaudes. De quoi porter de petits décolletés sur la place de la Digue sur le temps de midi ».

Cette phrase de Luc Maton, rédacteur en chef de Télésambre, glissée à la fin d’un JT il y a quelques jours, lui a certainement coûté sa place. Une phrase jugée sexiste qui a fait l’objet de deux plaintes déposées au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Le régulateur des médias avait pourtant annoncé début de semaine qu’il ne donnait pas suite.

Une réaction unilatérale

C’était sans compter sur la réaction unilatérale du Comité de Gestion de la télévision locale. Ce mercredi, on apprenait que l’ancien journaliste de RTL avait reçu une lettre recommandée lui annonçant la fin de sa mission de rédacteur en chef.

Une information confirmée par le directeur général de Télésambre, Christophe Scaillet :

« Après plus de 3 années pendant lesquelles l’apport et l’expertise de Monsieur Luc Maton ont permis de franchir plusieurs paliers en termes de qualité télévisuelle, de développer des nouveaux produits et de contribuer à la réussite historique du déménagement, le Comité de Gestion de Télésambre a été contraint de constater qu’il n’était plus possible de poursuivre son développement en toute sérénité et a mis fin à la mission de son rédacteur en chef ».

Contre toute attente et pour mettre fin aux rumeurs qui accompagnent la nouvelle, le directeur général ajoute que «cette décision n’a pas son origine dans les propos polémiques de la semaine passée».

Des problèmes relationnels?

Certains médias parlent en effet d’une relation qui s’est dégradée ces derniers mois entre Luc Maton et la direction de la télévision carolo. En mars dernier, un «malaise» d’ordre relationnel et organisationnel s’était semble-t-il installer au sein de la rédaction autour du rédacteur en chef.

En juin 2014, lorsqu'il travaillait pour RTL, Luc Maton avait déjà été suspendu d'antenne. En cause: ses propos peu élogieux à l'égard de son collègue d'alors Stéphane Pauwels qui présentait l'émission Café Brazil au moment de la Coupe du Monde. Il est trop tôt pour l’affirmer mais la raison de son éviction de la rédaction de Télésambre pourrait aussi être de l’ordre personnel.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, mercredi 6 juin 2018, 16:13

    Il est encore heureux que le ridicule ne tue pas. Sans quoi, à Télé Sambre, il n'y aurait plus personnes !!! C'est toujours les meilleurs qui sont virés.Les imbéciles, ont les gardent .Exemple le con de Pauwels !!!!

  • Posté par Lilien Raymond, mercredi 6 juin 2018, 15:05

    Franchement, où va-t-on ? Celui qui prononce le mot "jupe" sera suspendu d'antenne pendant 1 mois avec retenue sur salaire ? Appliquera-t-on la même sanction pour celle qui parlera de "tablettes de chocolat" (sauf si c'est une chroniqueuse culinaire, évidemment) ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag