Les syndicats ont perdu 88.000 affiliés en deux ans

Jusqu’en 2014, tout semblait bien aller pour les syndicats. Les choses ont bien changé depuis.
Jusqu’en 2014, tout semblait bien aller pour les syndicats. Les choses ont bien changé depuis. - Belga.

Les difficultés du syndicalisme se ressentent-elles sur les adhésions ? Selon les chiffres parus dans le dernier numéro de la revue Politique, la base d’affiliés des organisations est en recul. Entre 2014 et 2016, elles ont même perdu près de 90.000 affiliés. Ce qui représente 2,5 % de leurs membres. Depuis sept ans, le recul s’élève à 41.000 personnes.

Un recul similaire ne s’est connu qu’à deux périodes dans le passé : dans les années 20 et 30 et au milieu des années 80.

Une exception

Seule la CGSLB fait exception à ce constat. Mais sa progression reste marginale compte tenu de la taille du syndicat libéral.

La FGTB, elle, souffre d’un recul en Wallonie, même si la baisse entre 2014 et 2016 est limitée. Le syndicat socialiste souligne que la baisse vient de « gens exclus du chômage et de jeunes en stage d’attente qui ne prolongent pas leur affiliation ». Une explication partiellement partagée par le syndicat chrétien.

A lire sur Le Soir +: notre infographie des évolutions du nombre d’affiliés et les explications données par les syndicats

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Distribution de vivres pour les migrants centraméricains arrivés à Tijuana
: l’offre de nourriture n’est pas suffisante pour rassasier tout le monde.

    A Tijuana, «le plus dur est encore à venir» pour la caravane de migrants centraméricains

  2. Nul doute que les services de VOD vont poursuivre leur expansion.

    La jeune génération, la clé de la mutation historique de la télévision

  3. 2397570

Chroniques
  • Lettre du Brexit: l’honorable best-seller d’un psychodrame national

    Par Marc Roche

    Trop c’est trop. Ce n’est plus du ras-le-bol, c’est un véritable haut-le-cœur national. Encore du Brexit et toujours du Brexit ! Il n’est pas une minute où l’on n’entend, où l’on ne lit, où ne s’expriment les mille et une raisons que nous avons de soutenir ou pas l’accord scellé avec l’Union européenne. Les difficultés de Theresa May d’obtenir d’ici Noël une majorité à la Chambre des Communes pour ratifier le texte sont bombardées en boucle sur les petits écrans à grands jets de chromos.

    Je m’esquive à l’anglaise de la « bulle » londonienne pour me ressourcer un week-end chez des amis dans le havre de paix du Hampshire grâce au calme propice à la lecture. Puisqu’on n’y peut rien, autant se plonger dans le dernier roman de Jonathan Coe intitulé Middle England.

    L’ouvrage a pour cadre la campagne anglaise en proie aux déchirements du...

    Lire la suite

  • Le «footbelgate», labo judiciaire

    L’affaire du Footbelgate sera aussi un laboratoire judiciaire. L’accès au statut de repenti de l’agent de joueurs Dejan Veljkovic, avec lequel le parquet fédéral a signé un mémorandum prévoyant une peine de 5 ans de prison avec sursis et 80.000 euros d’amende en échange d’informations « substantielles, révélatrices et complètes », jusqu’alors inconnues de la justice, est une première en Belgique depuis l’adoption de la loi sur les repentis publiée au Moniteur belge le 7 août dernier....

    Lire la suite