Accueil Sports Football Diables rouges

Cette fois, les Diables rouges ont fait le job face à l’Egypte

Après un premier match amical décevant contre le Portugal (0-0), la Belgique s’est parfaitement reprise face à une Egypte il est vrai très consentante (3-0). Un retour au calme bienvenu après les soubresauts de l’annonce des 23+1 pour la Russie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un temps de jeu réparti au maximum, un allant offensif recouvré et une ligne médiane maître de son sujet. Les Diables ont fait le taf pour la deuxième sortie de leur préparation au Mondial.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 7 juin 2018, 10:37

    Réalisme retrouvé? On a plutôt eu la confirmation, hier - et les commentateurs RTBFsiens se faisaient d'ailleurs une obligation de le souligner de manière appuyée - des faiblesses connues de notre attaque. Il est symptomatique de noter, d'une part que ce sont Hazard et Fellaini qui ont inscrit deux des trois buts, et de l'autre que tout le monde a bien vu la différence de qualité, au détriment des Pharaons, du portier adverse par rapport au match précédent. Le portier portugais n'aurait encaissé aucun des trois buts marqués hier. Ceci ramène à l'avant-plan la question de notre avant-centre. RL a, une fois de plus, surtout brillé par ses lacunes techniques, de placement et d'anticipation, càd de compréhension du jeu. Quand il ne démarre pas trop tard et se retrouve 1 bon mètre trop court pour la passe qu'on lui adresse pcq il n'a pas correctement anticipé l'action - il devrait pourtant s'y attendre, non? - il perd bêtement le ballon à cause de ses insuffisances sur le plan technique. Et il a suffi de le voir régulièrement trotter derrière le dernier défenseur égyptien, hier, pour réaliser qu'il n'a toujours rien compris à son hors-jeu, qu'il soit effectif ou de position, qui risque de ruiner la prochaine occasion, créée par exemple sur une passe résultant d'une perte de balle d'un défenseur adverse. Ne revenons pas sur ses lacunes de placement, il n'est jamais au bon endroit! ("Centre de Meunier devant le but, pour ... personne!" Pas de Lukaku à l'horizon!). Si la seule utilité de RL est de jouer le "camion-balai" devant le but adverse, càd de compter sur l'une ou l'autre erreur du gardien ou de la défense adverse et de faire l'une ou l'autre déviation ou de relayer occasionnellement le ballon, alors il n'est pas à sa place à la pointe de la ligne d'attaque des Diables. Au vu de la prestation de RL hier, ce constat n'a malheureusement pas évolué d'un iota. Alors oui, RL a poussé dans le but adverse le ballon relâché par le gardien égyptien. Pour le reste, il a été parfaitement invisible, dans le mauvais sens de la performance ... ;-) On attend en tout cas bien plus que d'un avant-centre moderne que ce que RL a montré hier. Benteke et Batshuayi ont prouvé qu'ils possèdent les qualités requises. Or, Benteke ne sera même pas de la partie! Qu'on ne vienne pas dire, après une élimination précoce ou à la différence des buts marqués, que c'était la faute à "pas de chance"! Quand on ne met pas tous ses atouts dans son panier, on n'a qu'à s'en prendre à soi-même. La même chose vaut pour le vaudeville autour de Kompany, dont la probabilité qu'il ne tienne pas la durée du tournoi est pourtant tellement élevée, que Ciman aurait du être titularisé en défense depuis longtemps déjà ...

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 7 juin 2018, 13:02

    Que de haine vis à vis de Romelu Lukaku, que vous ne l'aimiez pas est votre droit le plus strict, mais si il devait être aussi nul que ce que vous prétendez, pensez-vous que Jose Mourinho qui est un des entraîneurs les plus durs et les moins humains , pourrait autant l'apprécier que ce qu'il l'apprécie....... et pour votre info le hors jeu de position n'existe plus.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 6 juin 2018, 23:29

    à vaincre sans péril on triomphe sans gloire

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 7 juin 2018, 10:45

    ... on attend encore le triomphe! Quant à la gloire de 1986, elle est, je le crains, hors de portée ...

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs