Accueil Économie Finances

Opération impôts: le bitcoin est-il imposable?

Le bitcoin, cette cryptomonnaie dont les cours se sont envolés en décembre 2017, ont généré des revenus. De ce point de vue ils sont imposables. Oui mais... pas de la même façon pour tous les bénéficiaires. Un questionnaire est disponible pour déterminer de quel type de revenu il s’agit et quel taux d’imposition s’applique.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

La réponse courte est oui. Les bénéfices réalisés grâce au bitcoin ou toute autre cryptomonnaie sont des revenus et donc imposables aux yeux du fisc. Mais c’est la nature de ce revenu qui pose question, jusque dans les locaux du Service des décisions anticipées (service qui permet à chaque contribuable d’interroger le SPF Finances sur les conséquences fiscales d’une opération).

Trois options possibles

Là où tout le monde est d’accord, c’est que les bénéfices tirés de l’achat et la vente de bitcoin peuvent être vus de trois façons. D’abord, si les transactions s’inscrivent dans ce que le fisc considère comme une gestion normale du patrimoine (selon l’expression « en bon père de famille »), la plus-value peut être exonérée d’impôts.

A l’autre bout du spectre, ceux qui en font une activité professionnelle sont imposés comme tel, c’est-à-dire de 25 % à 50 % des revenus.

Et entre les deux, les contribuables qui ne sont pas traders, mais ont pris des risques substantiels sur cet investissement devront déclarer cette plus-value comme un revenu divers, imposé à 33 %.

Pour déterminer ce choix, le Service de ruling a mis au point une liste de 17 questions qui doit permettre de déterminer dans quelle catégorie se trouve le contribuable.

Si vous n’avez pas encore rentré votre déclaration 2018, il est encore possible de faire appel à ce service pour des opérations réalisées en 2017. Si le fisc sait peu des portefeuilles en cryptomonnaie des Belges, il appartient à chacun de déclarer ses revenus.

En partenariat avec Test-Achats, Le Soir décrypte la déclaration d’impôt.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, jeudi 7 juin 2018, 11:34

    Le bitcoin étant éminemment fluctuant, comment estimer une plus-value en bitcoin? On peut supposer que, pour un revenu, c'est le taux moyen sur la période (ici, 2017) qui serait utilisé. Un autre système consisterait à ne taxer que la plus-value en euros, ce qui autoriserait les possesseurs de garder leurs économie en bitcoin le temps que l'orage passe. In fine, le bitcoin étant anonyme (comme l'euro) rien n'empêche le Belge surtaxé de ne rien déclarer du tout. Il est en effet trop tôt pour que l'état belge puisse mettre au point une méthode uniforme pour retracer pour un ménage où et combien de bitcoins sont effectivement sur l'ordinateur ou sur un QR code.imprimé sur une boîte à chaussure Quelle galère pour les employés du fisc!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs