Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Les six Diables rouges prêts à bousculer la hiérarchie

Conscient que le Mondial approche à grands pas, Roberto Martinez a aligné, samedi et mercredi, une équipe qui tend fortement vers un onze type. Mais le sélectionneur catalan a également chamboulé ses plans en seconde période pour offrir du temps à six autres joueurs à chaque fois. Alors, les remplaçants ont-ils convaincu ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Décevants samedi dernier contre le Portugal pour lancer le triptyque des joutes amicales de ce début de mois de juin, les Diables – il est vrai face à une opposition nettement plus faiblarde à quelques exceptions par rapport à celle proposée par les champions d’Europe 2016 – ont haussé le rythme ce mercredi face à l’Égypte. Dans un stade Roi Baudouin à moitié vide mais qui a retrouvé de la voix, après les sifflets de samedi dernier, nés d’une légitime déception, ils se sont certainement rendu compte que le terme d’amical n’était qu’une dénomination mais n’avait pas vraiment de sens aussi proche d’un rendez-vous de l’ampleur d’une Coupe du Monde. Il est temps de proposer du jeu et de mettre au point les automatismes, quitte à abandonner un petit peu d’énergie en route. D’ici le 18 juin, date de leur premier duel dans le groupe G, face au Panama à Sotchi, ils auront le temps de recharger les batteries.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs