Accueil Société

Nouveau record à la baisse en vue pour la banquise

Ce vendredi est la journée des océans. L’occasion d’attirer l’attention sur les phénomènes de pollution, mais aussi sur l’impact du réchauffement en Arctique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Records de température en Scandinavie, orages à répétition chez nous et en France, accompagnés de très fortes chutes de pluie et d’inondations… 2018 laissera des souvenirs contrastés dans les mémoires. Il est en revanche une région où les années se suivent et se ressemblent : l’Arctique. Même si l’été ne fait que commencer et que les minima ne seront atteints qu’en septembre, les courbes d’extension de la banquise au Pôle Nord frisent déjà avec les records. L’étendue de la glace de mer en Arctique au mois de mai est la deuxième plus basse depuis le début des mesures satellitaires il y a 39 ans, indique le centre américain spécialisé en étude de la glace NSIDC.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs