Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Nadal: deuxième tango à Paris

Des petits pas de danse pour apprivoiser la pluie, des petits pas de tango pour défier deux Argentins d’affilée : Rafael Nadal s’est remis de son coup de chaud contre le petit Diego Schwartzman (1,70 m) et s’apprête, ce vendredi après-midi, à affronter le grand Juan Martin Del Potro (1,98 m). L’Espagnol n’est plus qu’à deux marches de son 11e sacre parisien. Mais rien ne lui sera offert, comme on l’a imaginé trop facilement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

16 jeux sur 20 pris, au total, par Rafael Nadal après l’interruption de son quart contre Diego Schwartzman, mercredi, et la reprise ce jeudi : oui, il peut remercier le ciel qui lui est venu en aide, alors qu’il était pris de vitesse par la puce de Buenos Aires.

De 4-6, 2-3, et un break en faveur de l’Argentin, le score est passé à 4-6, 6-3, 6-2, 6-2, pour son adversaire, grâce à la pluie de mercredi et… au soleil de ce jeudi.

Nadal ne cachait d’ailleurs pas sa chance. «  Bien sûr que l’interruption m’a aidé. Elle est intervenue à un moment difficile pour moi, où Diego jouait vraiment bien et où j’étais trop sur la défensive. Ce break m’a permis de réfléchir, de me remettre les idées en place et de me calmer. J’étais un peu plus nerveux que d’habitude, je reste humain… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs