Accueil Culture Livres

«Rompre avec le catastrophisme»

Avec les héros des Vieux Fourneaux, il n’y a pas d’âge pour la révolte et l’indignation.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

Série préférée des libraires et du public, Les vieux fourneaux est une bande dessinée dont les héros septuagénaires ont du plomb dans la tête, une féroce envie de vivre et de changer le monde. S’ils sont pensionnés d’une chose, c’est de la connerie. Ce sont des résistants farouches à l’extermination des abeilles, à la délocalisation des entreprises, au lotissement des campagnes. Pour le reste, l’avenir leur appartient. Avec 300.000 exemplaires vendus en deux ans, Antoine, Pierrot et Mimile ont l’avenir devant eux.

Derrière ces disciples indignés de Stéphane Hessel, de Michel Serres ou d’Edgar Morin se cachent deux auteurs attachants du Sud-Ouest : le scénariste Wilfrid Lupano et le dessinateur Paul Cauuet. Malgré la menace de niveau 4, ils ont osé s’aventurer à Bruxelles pour répondre à nos questions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs