La Nasa a découvert de la matière organique «complexe» sur Mars

La Nasa a découvert de la matière organique «complexe» sur Mars

La Nasa a détecté la matière organique la plus complexe jamais trouvée à la surface de Mars, une avancée dans l’étude de traces de vie potentielles sur la planète rouge, ont révélé jeudi des scientifiques.

Le véhicule Curiosity a également découvert des preuves de variations saisonnières dans les émanations de méthane, indiquant que la source de ce gaz – qui est souvent le signe d’activités biologiques – vient de la planète elle-même. Le méthane pourrait être stocké dans des plaques de glace sous la surface.

Les échantillons de matière organique, provenant de rochers vieux de 3,5 milliards d’années, ont été prélevés sur 5 cm de profondeur à la base du mont Sharp, à l’intérieur du cratère Gale, considéré comme un ancien lac.

« C’est une avancée significative car cela indique que de la matière organique est préservée dans les environnements les plus difficiles de Mars », a déclaré l’auteure principale d’une des deux études publiées dans la revue Science, l’astrobiologiste Jennifer Eigenbrode, du centre Goddard de l’agence spatiale américaine. « Et nous pouvons peut-être trouver quelque chose de mieux préservé qui renferme une signature de vie », a-t-elle dit à l’AFP.

Des origines diverses

Curiosity, qui s’est posé sur la planète rouge en 2012, avait déjà découvert en 2014 de la matière organique, en petite quantité.

« Cette étude montre en détail la découverte de composés organiques complexes et diversifiés dans les sédiments. Cela ne veut pas dire qu’il y a de la vie, mais les composés organiques sont les pierres de construction de la vie », a précisé à l’AFP le co-auteur Sanjeev Gupta, professeur de science de la Terre à l’Imperial College de Londres.

Les échantillons de matière organique peuvent venir d’une météorite ou de formations géologiques équivalentes au charbon ou au schiste noir que l’on trouve sur Terre, ou encore d’une forme de vie, a souligné Mme Eigenbrode.

Ces découvertes tendent à soutenir la thèse que la vie a potentiellement existé sur Mars, estime toutefois Inge Loes ten Kate, de l’université de Tübingen en Allemagne.

« Curiosity a montré que le cratère Gale était habitable il y a quelque 3,5 milliards d’années, avec des conditions comparables à celles de la Terre en formation, où la vie a évolué à cette période », a-t-elle ajouté.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 140310-F-NG006-007

    F-35: «Ce que nous promettons à l’industrie belge, ce ne sont pas des cacahuètes!»

  2. 150 pièces, toutes authentiques, rassemblées ici pour la première et dernière fois.

    Toutânkhamon, superstar des pharaons à Paris

  3. «
Le non-marchand a l’avantage d’avoir besoin de toutes sortes de profils financiers
», explique -Michel Cappoen, secrétaire général du Setca.

    Bientôt des banquiers en blouse blanche

Chroniques
  • Visa pour la Flandre: nos ancêtres les… Bourguignons

    Et voilà un livre qui s’est vendu à 50.000 exemplaires en un mois de temps et est d’ores et déjà assuré d’une traduction en allemand et en anglais. Et voilà un auteur qui remplissait ce lundi une salle de 400 personnes à Strombeek-Bever, comme chaque jour de la semaine depuis un mois. Et voilà un travail décliné en podcasts d’une heure et demie sur Radio Klara et qui devrait faire l’objet de représentations en 2020 à la KBR, la Bibliothèque royale de Belgique.

    La raison de cet engouement ? De Bourgondiërs, le dernier opus de l’auteur Bart Van Loo qui a déjà enthousiasmé Flamands et Néerlandais par sa capacité à son Napoléon et son  Histoire chantée de la France. Il a travaillé pendant quatre ans à ce nouvel ouvrage de 600 pages, plongé dans les livres, dialogué avec les médiévistes pour se consacrer finalement à l’écriture avec, aux pieds, des baskets neuves sur lesquelles il a fait inscrire « Philippe Le Hardi ». Un accoutrement qui n’était...

    Lire la suite

  • Orban suspendu du PPE: petites punitions entre amis

    Et voilà donc le Fidesz, le parti du dirigeant hongrois Viktor Orban suspendu jusqu’à nouvel ordre. Le Parti Populaire Européen (PPE) sort, lui, ce jeudi de la position de Ponce Pilate qui a été la sienne durant des années, mais de façon assez hypocrite. Orban et son parti sont en effet publiquement déjugés mais il n’y a rien de définitif dans ce geste tardif posé, qui ne préfigure en rien d’une future exclusion.

    La logique « juridique » impose certes de donner un avertissement avant d’...

    Lire la suite