Accueil Société Régions Bruxelles

Constantin Brodzki veut protéger le CBR

L’architecte Constantin Brodzki se bat pour que le CBR, le bâtiment qu’il a dessiné, soit préservé. Les nouveaux propriétaires souhaitent construire à l’arrière du parc deux immeubles de logements.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

J e mène ce combat avec mon père. Je vois que cela le mine même si, devant moi, il fait le fier. Mais ce bâtiment de CBR est son œuvre et je ne voudrais pas le voir partir. » Alexandre Brodzki a pris son bâton de pèlerin pour protéger l’héritage de son père, l’architecte Constantin Brodzki. Au début des années 70, il dessine et conçoit le siège social de l’entreprise de béton, CBR, au 185 de la chaussée de la Hulpe à Watermael-Boitsfort. Il est le témoin de cette époque durant laquelle sur l’axe chaussée de la Hulpe jusqu’au boulevard du Souverain et l’emblématique siège social de la Royale belge, les entreprises belges se battaient pour avoir l’immeuble de bureaux le plus prestigieux. Le Glaverbel fait également partie de cette mouvance.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs