Accueil Société Régions Hainaut

Déraillement d’un train à vide à Neufvilles, la conductrice a été emmenée à l’hôpital (vidéo)

Les dégâts sont importants, le trafic a été interrompu.

Temps de lecture: 2 min

Un train dans lequel ne se trouvait que la conductrice a déraillé vendredi vers 10h35 à hauteur de la gare de Neufvilles (Soignies), sur la ligne 96. Le trafic est interrompu entre Soignies et Jurbise. Les dégâts sont importants. Des navettes ont été mises en place, a indiqué la SNCB.

Il a déraillé alors qu’il empruntait un aiguillage vers une voie accessoire, parallèle à la principale. Ce train faisait la jonction entre Braine-le-Comte et Mons, d’où il devait repartir dans l’après-midi.

« Les voies accessoires sont parfois empruntées à vitesse réduite par des trains à vide dans le but de provoquer une circulation et éviter que ces voies ne rouillent », a indiqué le porte-parole d’Infrabel. « L’accident s’est produit au moment où le train entrait dans la voie accessoire. Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. » Une enquête devra les déterminer.

Selon Infrabel, les dégâts sont importants. Une des deux rames du train, constituées chacune de trois voitures, est tombée sur le flanc dans un champ en contrebas. « Un portique de caténaire a été écrasé et a emporté la caténaire », a poursuivi le porte-parole d’Infrabel, soulignant que les perturbations pourraient durer plusieurs jours.

Trafic interrompu

Le trafic a été interrompu entre Soignies et Jurbise. Un service de navettes de bus a été mis en place entre ces deux gares. Des navettes de trains ont été mises en service entre Soignies et Braine-le-Comte et entre Jurbise et Mons. Les trains concernés sont notamment ceux qui font la jonction entre Mons et Bruxelles-Aéroport et entre Quiévrain et Liège-Guillemins. Infrabel examine la possibilité de dévier ces trains via Ecaussinnes.

La SNCB a par ailleurs souligné que la conductrice du train, qui était seule à bord, a été prise en charge par les services de secours et emmenée à l’hôpital pour un check-up.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Joly Claude, dimanche 10 juin 2018, 20:50

    Nous étions deux passagers en attente d'un train vers Mons, à la gare ferroviaire de l'aéroport. Très peu d'information ont été données aux passagés, jusqu'au moment ou l'annonce concernant le train est disparue de l'écran. Nous avons pris la décision de prendre un train pour Bruxelles midi, où nous avons trouvé une situation chaotique. Les infos étaient contradictoires: prenez un train pour La Louvière (annulé), puis pour Nivelles (queue impossible à estimer)! après 3 heures de galère avec nos 50 kg de bagages, nous avons quitté la gare et cherché un taxi, en pleine heure de pointe! In nous aura fallu 6 heures pour rejoindre notre destination, près de Mons. Un cauchemar...

  • Posté par Maïté Pitsaer, vendredi 8 juin 2018, 21:27

    Je comprends pas qu'on ne relaie pas les infos, les trains annulé exemple mon mari termine à 17h il va rentrer à Tournai à 22h....logique? pourquoi le journal ne s’intéresse pas aux usagers? Les trains ont été annulé et ont été dévié; ceux dévié sont aussi annulé? Et on va encore nous faire croire que le taux d'usager content est de plus de 80%. Il n'y a pratiquement pas un jour sans que mon amri n'ai de problèmes. La ligne Ty-Bruxelles est une vrai merde mais bon...tout le monde s'en fou. Comme d'hab

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo