Accueil Belgique Politique

Grand Baromètre: pourquoi la N-VA baisse dans les intentions de vote

Après avoir atteint des sommets, la N-VA accuse subitement le coup. Le parti nationaliste perd près de 5 points de pourcentage dans notre Grand Baromètre. Le prix de ses excès de langage ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

C’est une surprise de taille : la N-VA subit un trou d’air dans notre Grand Baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-VTM-Het Laatste Nieuws. Le parti de Bart De Wever perd 4,8 points de pourcentage par rapport à notre dernière enquête, publiée au mois de mars. Il retombe à 26,5 % des intentions de vote, son deuxième score le plus bas, après le 24,2 % de juin 2016.

La formation flamande tombe en fait de haut. Lors de notre précédent coup de sonde, en mars dernier, elle atteignait un plafond (31,3 %) qui n’était pas très éloigné du score électoral de 32,4 %, réalisé il y a tout juste quatre ans.

Précision importante : les questionnaires ont été clôturés juste avant la polémique déclenchée par Theo Francken, qui avait appelé à « contourner l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme », avant de nuancer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 9 juin 2018, 9:31

    La NVA recule, mais le belang augmente.

  • Posté par Grulois Stanislas, vendredi 8 juin 2018, 22:51

    La n-va, quoiqu'on en dise, quoiqu'on en pense est un parti liberticide. Vous ne pensez pas dans leur sens, vous êtes perdu. Il est temps que les flamands donnent à bartje Calimero une bonne leçon de démocratie. Ce type ne sait rien faire d'autre que critiquer sans apporter de solution concrète à quelque problème que ce soit. C'est facile (même si je n"approuve pas forcément l'action du gouvernement.

  • Posté par Lucas Danièle, mercredi 8 août 2018, 9:26

    Tout à fait d'accord.

  • Posté par Serge Vandeput, samedi 9 juin 2018, 12:49

    Mais il propose une solution, le confédéralisme.

  • Posté par Camal André, vendredi 8 juin 2018, 22:04

    Il n'est pas étonnant que leur morgue et leur suffisance aient séduit Didier et les autres.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs