Accueil Société Régions Brabant wallon

«I-Dyle», le nouvel écoquartier qui ne fait pas l’unanimité

Une prairie sera d’abord lotie, avant que la Région ne s’attaque à l’ancienne sucrerie. La commune devra assurer la mobilité des 600 nouveaux habitants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Tout est symbole. Pour Matexi, le lotisseur du nouvel écoquartier baptisé « I-Dyle », planter un chêne à l’endroit d’un futur verger du Pavé Saint-Joseph, à Genappe, plutôt que de poser une première brique, c’est mettre en lumière la durabilité de ce futur quartier qui, d’ici huit ans, au terme d’un investissement d’environ 70 millions d’euros, accueillera 600 nouveaux habitants répartis dans 135 maisons et 115 appartements. Corine Buffoni, la responsable de Matexi pour le BW, cite même l’écrivain Gilbert Cesbron : « Parfois, un arbre humanise mieux un paysage que ne le ferait un homme. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs