Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Roberto Martinez au «Soir»: «Je ne mens jamais, je cache la vérité»

Son métier d’entraîneur, ses 23 Diables pour le Mondial, la polémique Radja Nainggolan... Le sélectionneur national, Roberto Martinez, se livre à quelques jours du grand départ pour la Russie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 14 min

Le sélectionneur national a pris une heure de son jour de relâche pour évoquer son métier, sa liste des 23, les deux premiers matches amicaux et la polémique Nainggolan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par albert vynckier, samedi 9 juin 2018, 6:06

    la vérité est-elle en amont ou en aval? est-elle donnée ou se dirige-t-on vers elle. difficile de mentir si on ne la connaît pas. si Martinez gagne la coupe du monde, on dira qu'il avait raison de faire tout ce qu'il a fait, il aura cherché la vérité et il l'aura trouvée.

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs