Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Rallye de Sardaigne: Neuville, ce gestionnaire

Avec le nouvel abandon de Tanak, la course au titre tourne résolument au duel entre Thierry Neuville et Sébastien Ogier. Notre compatriote a été sauvé du balayage, avant de se sortir de quelques situations scabreuses…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La chance du (futur) champion ? On y a pensé, c’est vrai. Dans la nuit de jeudi à vendredi pour commencer. Quand les trombes d’eau qui s’abattaient alors sur Alghero et le nord de la Sardaigne en avaient arraché plus d’un aux bras pourtant bienveillants de Morphée. Et balayé d’un grand coup sec (enfin, façon de parler) toutes les théories sur le… balayage, cette tâche ingrate laissée au leader du championnat : Thierry Neuville à qui l’on avait promis un véritable enfer sur des routes sardes habituellement poussiéreuses à souhait, et qui faisaient soudain concurrences aux bourbiers plus généralement rencontrés par les concurrents du « Wales Rally ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs