Accueil Belgique Politique

Magnette sur l’accord climat: «Un veto wallon? Michel ment comme il respire»

Selon le Premier ministre, le gouvernement wallon a repoussé dimanche soir la dernière proposition présentée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre Charles Michel a indiqué jeudi à la Chambre que c’est le gouvernement wallon qui, dimanche soir, a repoussé la dernière proposition sur la répartition de l’effort climatique entre entités du pays. « Il ment comme il respire », a aussitôt réagi le ministre-président wallon Paul Magnette.

D’après le Premier ministre, interrogé à la Chambre, beaucoup a été fait ces dernières heures pour rapprocher les points de vue mais «il y a eu une proposition refusée par le gouvernement wallon dimanche soir, ensuite par le gouvernement flamand lundi soir».

«Quand j’entends cela, je suis furieux, hors de moi. Charles Michel ment comme il respire. Je peux fournir toutes les preuves et je le mets au défi, lui, de prouver ce qu’il avance. Je suis hors de moi et ceci ne va pas aider», a réagi Paul Magnette.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs