Accueil Société Régions

Huit militants, dont la députée Ecolo Genot, arrêtés dans la base militaire de Kleine-Brogel (vidéo)

Les huit militants se sont inflitrés dans la base militaire pour dénoncer l’armement nucléaire en Belgique. Ils souhaitent que soit signé le traité onusion d’interdition des armes nucléaires.

Temps de lecture: 2 min

Huit militants de la campagne « Nuke free zone » ont été arrêtés dimanche matin après s’être infiltrés dans la base militaire aérienne de Kleine-Brogel. Lors de leur mise en scène, les militants ont symboliquement exfiltré des ogives états-uniennes «  qui y sont illégalement entreposées depuis plus de 60 ans », annonce l’ONG Agir pour la paix.

Le groupe de militants qualifie l’action de «  beau succès dans le cadre du désarmement nucléaire » et affirme qu’elle est un «  message clair pour le gouvernement fédéral : il faut sans attendre établir une feuille de route visant au retrait des armes nucléaires sur le territoire belge et signer le traité onusien d’interdiction des armes nucléaires ».

Pour les activistes, qui dénoncent le futur sommet de l’Otan affirmant que «  29 chefs d’Etat y prendront des décisions politiques majeures hors de toute instance démocratique alors que ces mêmes décisions menacent la sécurité de l’ensemble de la planète », il est temps de dire «  non à la gabégie nucléaire » qui coûte «  des milliards » et contribue «  à la course à l’armement mondial ».

Parmi les huit militants arrêtés dimanche figure la députée bruxelloise Ecolo Zoé Genot. Ils ont été remis à la police.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Remi Baeyens, lundi 11 juin 2018, 12:10

    passionaria matamoresque contre des moulins à vent. Je souhaite au tennoodois bien du plaisir. Elle pourrait donner des cours sur: comment faire carrière en étant totalement improductive.

  • Posté par Tanghe Michel, dimanche 10 juin 2018, 16:46

    DEs ogives nucléaires américaines en Belgique ?... Vous m'en direz tant…

  • Posté par Lambert Paul, dimanche 10 juin 2018, 13:45

    Ces gens sont des inconscients par leurs comportements, en effet par leur action ils peuvent donner des idées à des terroristes, de plus comme toute base militaire celle ci est normalement gardée par les militaires comme du temps de mon service militaire, temps où les miliciens étaient présents quasi 7 jours sur 7 et 24h sur 24, la disparition du service militaire a engendré une armée de métier, donc des militaires ayant un salaire et des horaires de travail et des jours de travail, ce qui réduit le nombre de militaire disponible sur une semaine, de plus les militaires sont dans les rues depuis plus de 2 ans , cela fait moins d'effectif dans les casernes et ceci au détriment de la sécurité de ces casernes, alors à qui la faute...... De plus si suite à l'intrusion de ces gens , les militaires croyant à une attaque avaient fait usage de leurs armes de guerre donc armes mortelles, ce seraient les même personnes qui seraient scandalisées , alors la critique est facile surtout un dimanche matin le moment le plus favorable au vu des horaires de travail......

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 10 juin 2018, 12:55

    Rien à changé depuis les années '70, les causes restent les mêmes, leur insuccès aussi.

Plus de commentaires

Aussi en Régions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo