Accueil Société Régions Wallonie

Wallonie: la consigne sur les canettes n’est pas pour demain

Vingt-quatre communes wallonnes vont participer à un projet-pilote de deux ans visant à tester une « prime de retour » sur les canettes. Le système a évolué à la demande de la grande distribution et du secteur alimentaire. Qui veulent à tout prix éviter le siphonnage du sac bleu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

On allait voir ce qu’on allait voir. La Wallonie va bientôt se doter d’une consigne sur les canettes qui défigurent les rues, les bords de route, les champs et les chemins de remembrement. A entendre certains, tant au gouvernement qu’au Parlement, c’est quasiment chose faite. Certains journaux ont même déjà fixé la date du début du système…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lejeune Englebert Bernard, dimanche 10 juin 2018, 22:33

    Avec la marque "Belgium" inscrite sur la plupart des canettes abandonnées dans nos fossés, il n'y a au moins plus de doute sur le nom du pays incapable d'adopter un système de consigne qui fonctionne ailleurs. Qui paie le ramassage des abandons? C'est nous. Notre commune. Pas Fevia et Fost Plus.

  • Posté par Michiels Laurence, dimanche 10 juin 2018, 17:45

    Mesure stupide, les sacs bleus fonctionnent très bien et ce n'est pas une consigne qui va diminuer les incivilités mais ennuyer ceux qui utilisent les sacs bleus qui devraient stocker les cannettes pour les ramener au point de collecte sans les abimer.

  • Posté par Anne Lacourt, dimanche 10 juin 2018, 20:45

    Le Canada et les Etats Unis ont une consigne sur les canettes, la plupart des gens les ramene au magasin ou au centre de recyclage pour gros consommateurs, les autres dans les bacs bleus... qui jours de recyclage sont visites par des professionnels de la collecte qui eux les ramenent au centre de recyclage et se font payer. Le risque d'amende pour jeter ses crasses le long des routes limite les incivilites, bien sur il y en aura toujours, mais de maniere nettement plus limitee.

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs