Accueil Belgique Politique

La refédéralisation n’est plus un tabou

La ministre De Block a plaidé pour une organisation plus efficace du secteur de la santé, aujourd’hui partagé entre huit ministres en Belgique. Un raisonnement qui a le vent en poupe, mais qui se heurte à des divisions au sein de la classe politique flamande.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Il y a quelques jours, le ministre François Bellot (MR) dénonçait le «merdier institutionnel» qui paralyse le dossier de la mobilité. Ce week-end, c’est sa collègue Maggie De Block (VLD) qui s’est interrogée sur l’inefficacité organisationnelle de la Belgique. La ministre a défendu, dans Het Belang van Limburg, une refédéralisation de sa compétence (la santé), aujourd’hui répartie entre huit ministres différents à travers le pays. « Quand on réalise qu’une idiotie a été faite, on doit pouvoir la réparer », a-t-elle argué. Invitée sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche (RTL), elle a précisé : à ses yeux, il faut davantage de cohérence dans les « paquets de compétences » et la répartition actuelle (avec un grand nombre d’interlocuteurs) retarde une série de décisions importantes, comme le plan alcool.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Pierre Lison, lundi 11 juin 2018, 16:00

    Heu … On peut commencer par supprimer le Fédéral … Non ? ;¬))

  • Posté par albert vynckier, lundi 11 juin 2018, 13:56

    j'apprends de source sûre que des sdf avec des pathologies psychiatriques ne seront pas reconnus comme malades car ils n'ont jamais eu de mutuelles ou n'ont jamais payé de consultations par l'open vld et qu'à présent les psy crient haro sur le baudet mais la faute à qui, cela n'incombait-il pas à tout le système psy qui voit venir les beaux jours et qui aurait dû les mettre en ordre depuis belle lurette?

  • Posté par Lempereur Gael, lundi 11 juin 2018, 10:41

    L'idée de certains politiciens flamands est de continuer à augmenter le nombre de ministres pour un même portefeuille, ensuite de dire que ça ne fonctionne pas et que seul la création de 3 Etats permettra de solutionner le problème. Les flamands pointent souvent du doigt les wallons pour leur inéficacité, mais ce sont les flamands qui ont voulus 4 ministres de la mobilité,...

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 11 juin 2018, 11:03

    Ces politiciens dont vous parlez sont obsédés par leur ego et par leurs frustrations et semblent incapables de voir où est réellement l'intérêt général.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, dimanche 10 juin 2018, 19:13

    Faudra-t-il donc rester sur des positions inefficaces ou même dommageable pour satisfaire des politiciens entêtés, limités intellectuellement, plus inféodés à une idéologie passéiste que cherchant l'efficacité, plus intéressés à leur ego qu'au bien général ?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs