Accueil Société Régions Bruxelles

Le Byrrh devient un centre d’entreprises

Le Byrrh va devenir un centre d’entreprises géré par la même structure que l’Atelier des Tanneurs. Les projets liés à l’alimentation durable générateurs d’emplois seront privilégiés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Bientôt, il ne faudra plus écrire Byrrh mais « Be-Here ». Si la sonorité ne change pas, ce qui se cache derrière ce nom d’apéritif revêt une vérité toute différente. Le bâtiment du Byrrh, rue Dieudonné Lefèvre à deux pas de Tour&Taxis, a été racheté par le CPAS de la Ville de Bruxelles en 2007 et il aura fallu plus de dix ans pour qu’un projet durable y voie le jour.

Lors de son acquisition, le président de l’époque, Yvan Mayeur (PS), avait rencontré de nombreux problèmes avec la Commission royale des Monuments et sites pour transformer le bâtiment dont la façade et la verrière sont classées. Les esquisses se sont succédé tandis que le bâtiment a servi de squat puis de zone de création artistique dans le flou législatif le plus complet. Pourtant, le projet d’aménagement d’un centre d’entreprises avait reçu le feu vert régional et de l’Europe puisque des fonds Feder ont été versés à hauteur de 5,3 millions d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs