Accueil Sports Coupe du monde

Eden Hazard: «Non, il n’y a pas de Hazard dépendance»

En toute grande forme, le capitaine des Diables rouges porte les espoirs de toute la patrie belge, mais refuse qu’on se focalise uniquement sur son apport.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La pression des grands événements, même celle qui accompagne le déroulement d’une Coupe du Monde, semble glisser sur les rails de son indifférence. Eden Hazard est toujours très cool, très relax. Ce qui ne l’empêche pas de se montrer ambitieux et conquérant, avant un tournoi russe qui représente peut-être le moment de gloire idéal pour toute une génération de Diables rouges.

Eden, vous semblez bien affûté. Quels sentiments vous habitent avant ce dernier match amical contre le Costa Rica ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs