Accueil Économie Consommation

Moins de dix verres par semaine, interdiction de la publicité...: les nouvelles recommandations liées à l’alcool

Le Conseil supérieur de la Santé a publié un rapport.

Temps de lecture: 1 min

Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) a publié un rapport, ce lundi, dans lequel il actualise ses principales recommandations en matière de consommation d’alcool.

Invalid Scald ID.

Il exige, également, la mise en place de différentes mesures « pour sensibiliser le public et les professionnels de la santé et renforcer l’impact de cette directive ».

Les recommandations principales

• Ne pas consommer d’alcool avant d’avoir 18 ans ;

• Ne pas boire plus de dix verres d’alcool par semaine, à répartir sur plusieurs jours et en prévoyant des jours sans alcool ;

• Que les femmes enceintes, celles qui souhaitent le devenir et celles qui allaitent, ne boivent pas d’alcool.

Les mesures recommandées par le CSS

• Interdiction de la publicité et du sponsoring liés à l’alcool ;

• Adaptation de l’étiquetage des boissons alcoolisées par l’ajout des informations concernant les indications nutritionnelles, le nomre d’unités d’alcool par contenant, la mention « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » ;

• Interdiction d’offrir des boissons alcoolisées ou à prix considérablement réduit ;

• Augmentation des taxes et des accises ;

• Garantir une mise à disposition gratuite d’eau du robinet dans l’Horeca.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par De Bilde Jacques, mardi 12 juin 2018, 7:05

    On nous prend vraiment pour des idiots. On nous infantilise. Comme si nous n'étions pas informés des méfaits de l'alcool, du tabac, de la malbouffe... Tiens au fait, l'ancienne division 1 de foot s'appelle désormais la "Jupiler league". La marque de bière nous inonde de publicités dans le cadre de la coupe du monde de foot. J'ai même vu une pub d'une grande surface "2+1 gratuit" pour des bacs de Jupiler. Et enfin, si le monde était un peu moins anxiogène peut être qu'on picolerait moins. En attendant, un bon verre de pinard ça fait vachement du bien. Qu'on arrête de nous culpabiliser.

  • Posté par Présiaux Françoise, lundi 11 juin 2018, 19:49

    Et les diables savent pourquoi !

  • Posté par Patrick Raeven, lundi 11 juin 2018, 17:31

    Et le glyphosate, on peut le boire?

  • Posté par Jean-Marie VERDOODT, lundi 11 juin 2018, 16:20

    Et moi qui croyais encore que nous étions en démocratie !

  • Posté par Gilles Claudy, lundi 11 juin 2018, 16:20

    Moi franchement sans ma petite bière dans cette société de l'interdit c'est dépression nerveuse assurée... Marre des donneurs de leçons!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb