Accueil Monde Union européenne

Italie: sur la question de la migration, Matteo Salvini joue avec le feu

En fermant les ports italiens aux migrants, Matteo Salvini s’impose comme l’homme fort du gouvernement… au risque de provoquer des tragédies.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Rome

Echec et mat. La disponibilité de l’Espagne pour accueillir l’Aquarius avec 629 migrants à son bord représente une grande victoire pour le chef de la Ligue du Nord, Matteo Salvini. Car toute l’opération a été menée avec cynisme et habileté par le ministre de l’Intérieur. Dans la nuit de samedi à dimanche, c’est en effet la garde côtière italienne qui a envoyé le navire Aquarius de l’ONG « SOS Méditerranée » pour venir au secours des migrants dont l’embarcation était en train de couler. C’est encore Rome qui a demandé à des cargos et des vedettes de la marine italienne qui avaient recueilli 400 immigrés de les transférer à bord de l’Aquarius.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Claeys Alain, lundi 11 juin 2018, 20:39

    Scoop: Vranken demande la naturalisation italienne ! Bon débarras !

  • Posté par Serge Vandeput, lundi 11 juin 2018, 21:11

    Salvini défend les intérêts du peuple Italien. Ou est le problème?

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs