Accueil Monde Europe

Prisonnier, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov défie le Kremlin

À la veille du mondial de football, il est en grève de la faim depuis près de quatre semaines.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Moscou

Dans l’indifférence internationale, un mois avant le coup d’envoi du mondial de football en Russie, Oleg Sentsov avait commencé sa grève de la faim. Le plus célèbre des prisonniers ukrainiens en Russie a depuis perdu huit kilos et, selon ses proches, sa santé est désormais en danger. Avec les projecteurs médiatiques braqués aujourd’hui sur Moscou et sa première coupe du monde de football, Oleg Sentsov espère obtenir du Kremlin sa libération. « Tout le monde a compris que je ne céderai pas », vient-il de prévenir dans une lettre rendue publique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs