Accueil Société

Grand Baromètre: les Belges veulent 1.615 euros de pension à 62 ans, réaliste?

Les sondés rêvent d’une pension de 1.615 euros par mois. Mais pas question de travailler jusqu’à 67 ans. Réaliste ? Le débat est ouvert.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Et le moral, ça va ? Celui des Belges ne semble pas bon, selon notre Grand Baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM. Et le gouvernement fédéral ferait bien de s’en préoccuper. Interrogés sur la question des pensions, nos concitoyens apportent des réponses à l’opposé des mesures prises depuis l’entame de l’actuelle législature (et même avant, sous le gouvernement Di Rupo). On a beau tripatouiller les résultats engrangés comme un devin dans les entrailles d’un poulet, rien de favorable à la suédoise ne ressort. Jugez plutôt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Luc Jansen, mardi 12 juin 2018, 11:08

    Il faut recadrer les dépenses " pensions", les systèmes salariés et indépendants ne peuvent pas être comparé avec le statut des agents de la fonction publique la cours constitutionnelle l'a rappelé à 8 reprises. Dans les dépenses attribuées aux pensions des salariés 23% ne ressortent pas du système "assurantiel" du régime des pensions par répartition, en tenant compte de ces remarques fondamentales nous sommes très loin en dessous des montants de 47 milliards € lancé régulièrement dans les médias.

  • Posté par Dejolier Bruno, mardi 12 juin 2018, 10:39

    Proposition concrete: Reduction progressive a partir de 56 ans, jusqu'a un age entre 70 et 75 ans, avec paliers successifs a 90 %, 70 %, 50 % et 30 %. En reduction globale horaire calculee sur l'annee. Autre enorme avantage: les couts d'absenteisme et de securite sociale dus aux problemes de sante apparaissant chez les travailleurs ages diminueront sensiblement

  • Posté par Thayse Claude, mardi 12 juin 2018, 10:34

    C'est curieux, personne ne mentionne offrait qu'il y a encore des impôts à soustraire de ces montants...

  • Posté par Dejolier Bruno, mardi 12 juin 2018, 10:18

    Entierement d'accord avec l'idee de Mr. Jean Hindriks, d'aller vers in allegement progressif de la carriere, tout en travaillant plus tard au total. Pourquoi pas au-dela de 70 ans si on est en bonne sante, et que l'on peut combiner une activite a temps partiel avec une large part de temps pour soi ? Pensons aussi aux enormes avantages en termes de transmission d'experience et de connaissance au sein de la societe.

  • Posté par Luc Jansen, mardi 12 juin 2018, 11:16

    L'article 36 de la loi de 1978 sur le contrat de travail dit " est nul l'article qui met fin au contrat pour l'ouverture du droit à la pension" autrement dit un contrat de travail à durée indéterminée, est un contrat à vie. Pour y mettre fin, 2 solutions - la démission ou le licenciement.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs