Accueil Société

L’itinéraire d’un gardien de crèche de Daesh

Merzak G. a été condamné ce lundi à une peine de cinq ans de prison, dont trois ferme. Cet ancien brancardier de l’hôpital Saint-Pierre avait rejoint son épouse, partie en Syrie, en compagnie de ses deux enfants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Merzak G., un Belgo-Algérien de 50 ans, espérait convaincre le tribunal correctionnel de Bruxelles. Il n’y est pas parvenu et repassera prochainement par la case prison, à moins que sa peine de cinq ans, dont trois ferme, soit aménagée. L’homme a été condamné pour participation à une entreprise terroriste. Ses enfants, aujourd’hui âgés de 10 et 11 ans, sont placés chez leurs grands-parents maternels. Il a toujours répété être parti en Syrie et en Irak pour y retrouver son épouse et la sortir des griffes de l’Etat islamique. Le tribunal n’en a pas cru un mot et a considéré qu’il l’a rejointe en toute connaissance de cause, indiquant, dans son jugement rendu ce lundi, craindre que Merzak G. ait tenu au sein de l’EI « un poste bien plus important qu’il veut ne le faire croire ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Guiot Philippe, lundi 11 juin 2018, 21:49

    Le Président du Tribunal a veillé à la récupération des allocations familiales indument payées et des éventuels remboursements des frais médicaux lors de ce "voyage touristique" ? ? ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs