Accueil Sports Football Diables rouges

Belgique - Costa Rica: Boyata n’est pas toujours très rassurant

Au cœur du trio défensif, le joueur du Celtic a alterné le bon et le moins bon avant d’être remplacé à la 65e minute de jeu par Leander Dendoncker.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Troisième match de préparation et troisième identité différente entre les deux tauliers de l’axe central que sont Toby Alderweireld et Jan Vertonghen au coup d’envoi lundi soir. Après Kompany contre le Portugal et Ciman face à l’Égypte, c’est donc Dedryck Boyata, qui avait remplacé « Vince the Prince » au pied levé contre les Lusitaniens, qui a reçu sa chance dès le coup d’envoi de la part de Roberto Martinez face au Costa Rica, dernier adversaire des Diables avant le grand départ pour la Russie. La septième cap seulement pour un garçon de 27 ans au physique imposant.

Il en joue d’ailleurs très bien lorsqu’il doit se lancer dans un duel comme ce fut le cas avec Bolanos à la fin du quatrième quart d’heure. Tout en maîtrise, il a utilisé le haut de son corps pour conserver l’avantage sur son opposant direct et confier le cuir à un coéquipier pour relance la machine vers l’avant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs