Accueil Belgique Politique

La phrase de Michel sur les migrants de l’Aquarius: mauvaise plaisanterie ou manipulation?

Lundi soir, la chaîne française BFM TV diffusait une séquence de Charles Michel expliquant que « la Belgique n’avait pas de port en Méditerranée ». Une séquence qui mérite d’être contextualisée.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

U n événement vu d’un point de vue peut paraître très différent lorsqu’il est vu d’un autre point de vue. Mais ce n’est que lorsqu’on a la vision globale de l’événement qu’on peut comprendre ce qui s’est passé. » Cette morale concluait une pub de 1986 pour le quotidien The Guardian, devenue culte et hyper-primée. Elle reste toujours aussi vraie, et elle s’applique aussi au montage TV, dont le moindre déplacement de coupure de séquence change complètement la compréhension d’un événement.

Lundi soir, la chaîne française BFM TV diffusait un tweet et un lien vers une séquence de la conférence de presse conjointe de Charles Michel en visite de travail auprès de son homologue français Edouard Philippe : « La Belgique n’a pas de port en Méditerranée, s’amuse le Premier ministre belge ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Demaret , mardi 12 juin 2018, 22:14

    Voulez-vous encore une cuillère de géographie, Madame ?

  • Posté par Björn Deckers, mardi 12 juin 2018, 20:23

    Une fois n'est pas coutume, je vais défendre Charles Michel. Le procédé n'est pas nouveau de faire des coupes dans une vidéo pour isoler un moment insolite et qui paraît inapproprié pour créer le buzz. BFM TV, chaîne qui endormirait son auditoire à ne faire que défendre matin, midi et soir, l'ordre capitaliste et à décrire les hausses et les baisses à la bourse, a bien besoin de ces petites capsules pour capter un auditoire qui n'en finirait pas de ronfler, ou plus sûrement encore qui zapperait ailleurs. Pas joli joli le procédé! D'autant qu'en réalité, le Premier ne s'amuse pas du fond du dossier et de la misère humaine des migrants, mais bien de la bêtise de la question de la journaliste... BFMTV!

  • Posté par Thomas Fouchard, mardi 12 juin 2018, 16:46

    Le souci, dans notre société, c'est qu'on juge et condamne, sans chercher à connaître ni à approfondir. Pour flinguer n'importe qui ou n'importe quoi, on sort allègrement, hors de son contexte, tout élément qui sert sa cause. Il en va souvent des textes religieux que l'on cite à tort et à travers, pour justifier tout et n'importe quoi. Faisons un effort intellectuel pour toujours citer dans son contexte avant de juger et de condamner. Malheureusement, dans notre société qui se dérègle de plus en plus vite, on prend prétexte qu'on n'a pas le temps ni les moyens. Et pourtant, pour bien des choses futiles de la vie, on prend le temps et les moyens.

  • Posté par Demaret , mardi 12 juin 2018, 22:18

    Même dans leur contexte, certains textes religieux sont dangereusement mortifères.

  • Posté par Evelyne Backelant, mardi 12 juin 2018, 19:41

    Thomas Fouchard Bonsoir, c'est le cas de notre gouvernement actuel. Entendre une diplomate, dire que c'est leur Dieu qui voilà plus de +-3500 ans leur aurait donné cette Terre, après juste avoir massacré les peuplades qui y habitaient... Mais Moïse avait la parole de Dieu, un Dieu qui comme nos politiciens ne voient qu'eux, leurs monde, comme à l'époque de Moïse, où d'autres actuellement. Diriger 74% de wallon/bruxellois, qui n'ont pas voté MR, c'est normal? Peut-on parler de démocratie, si un seul parti, 1 personne sur 4 soit représentée pour la Wallonie/Bruxelles au fédéral? Voir un Trump prêter serment sur la Bible, c'est pas mal non plus C'est d'office des problèmes. Surtout lorsque l'on voit à quel pour la N-VA pourri de part leurs dire sur les migrants, la tête de pas mal de Wallons, ça fait le jeu du MR. Je ne sais pas ce que donneront les élections 2019. Je sais juste que cela sera encore pour notre pomme.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs