Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Les Diables volent vers Moscou emplis de certitudes

Au lendemain d’une journée en famille, les Diables débarquent ce mercredi en Russie avec le moral gonflé à bloc. L’occasion de faire le point sur ce qui va bien, ce qu’il faut peaufiner et ce qui préoccupe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

C’est sur le coup de midi que le « Trident », l’avion des Diables rouges au numéro de vol évocateur « SN 2018 », a décollé depuis le tarmac de l’aéroport de Zaventem en direction de Moscou où les joueurs arriveront quatre heures de vol plus tard. Ils prendront ensuite la direction de leur camp de base au « Moscou Country Club » où ils prendront leurs quartiers, on l’espère, le plus longtemps possible. « Vous ne vous imaginez pas à quel point je suis excité à l’idée de partir, affirmait lundi soir Michy Batshuayi résumant parfaitement l’état d’esprit des joueurs belges. Représenter la Belgique, c’est juste incroyable ! Quand je joue un amical, je suis déjà tout fou, alors que là, c’est la meilleure compétition du monde. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs