Accueil Sports Cyclisme Route

Lambrecht et Cras, génération montante

On compare déjà l’un à Paolo Bettini, l’autre fait songer à Jurgen Van den Broeck : Bjorg Lambrecht (Lotto-Soudal) et Steff Cras (Katusha), tous deux actifs sur le Tour de Suisse, ne sont heureux que lorsque la route s’élève vers le ciel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Apparaître en bonne place sur les photos souvenirs du Tour de l’Avenir ne garantit hélas pas que l’on affichera le même sourire quelques années plus tard, sur les podiums des pros. «  On ne peut pas comparer une épreuve de neuf jours, pour espoirs, à un tour de trois semaines parmi les meilleurs du monde…  » A 21 ans à peine, Bjorg Lambrecht parle d’or, tête bien faite vissée sur des épaules qu’il a étroites. Deuxième du « mini-Tour de France » 2018, seulement dominé par ‘el nuevo fenómeno’ Egan Bernal, le Gantois fait partie des rares rookies de l’année promis à un avenir aussi lumineux qu’un après-midi estival dans les Pyrénées (2e de la Ronde de l’Isard, du Tour de Savoie-Mont Blanc ou du Tour du Val d’Aoste, soit les épreuves étalons en U23).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs