Accueil Société Régions Bruxelles

La «camionnettisation» est en marche

Les accidents impliquant des camionnettes ont augmenté de 31,18 % depuis 2013. 96 % des utilitaires immatriculés à Bruxelles roulent au diesel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Alors que l’on n’a jamais immatriculé autant de camionnettes en Belgique qu’en 2017, un terme commence à faire son apparition : la « camionnettisation » de Bruxelles. Derrière ce terme un peu barbare, quelques chiffres : en 2017, 76.397 véhicules utilitaires de moins de 3,5 tonnes étaient immatriculés en Belgique, selon la Febiac (Fédération belge de l’automobile & du cycle). Soit une augmentation de 12,1 % par rapport à 2016, et de 43,1 % par rapport à 2014. Sur le territoire de la Région bruxelloise, l’augmentation se fait plutôt en dents de scie : 9.206 utilitaires légers immatriculés en 2017, contre 7.296 en 2016 (mais 9.299 et 9.367 en 2014 et 2015, respectivement). Des chiffres qui témoignent ainsi d’une diminution généralisée de la taille des véhicules de marchandises : entre 2005 et 2015, au niveau belge, les immatriculations de camionnettes ont augmenté (+33 %) alors que celles des camions ont diminué (-5 %), note Bruxelles Mobilité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 13 juin 2018, 20:39

    Bruxelles mobilités sont des grand malades en dehors des besoins des Bruxellois !

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs