Accueil Sports

Surprises, buts gags et premières polémiques

Les matches d’ouverture, rarement spectaculaires en termes de niveau de jeu, font presque toujours parler d’eux…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis que la FIFA a instauré le principe du match d’ouverture en 1966 (plusieurs des éditions précédentes avaient démarré avec plusieurs matches joués simultanément), il s’est souvent passé quelque chose dans ces rencontres qui, depuis 2006, mettent en scène le pays hôte, et plus le tenant du titre comme ce fut le cas entre 1974 et 2002.

1966 à 1978 : quatre 0-0 !

Il a fallu attendre seize années (!), soit quatre Mondiaux, pour enfin voir un but lors d’un match d’ouverture. Et celui-ci était des œuvres de la… Belgique, qui trouvait enfin le chemin des filets après les quatre nuls blancs entre l’Angleterre et l’Uruguay (1966), l’Union soviétique et le Mexique (1970), le Brésil et la Yougoslavie (1974) et la Pologne et l’Allemagne de l’Ouest (1978).

1982 : Belgique-Argentine 1-0

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs